Comment bien laver, sécher et repasser la soie?

Méthode à la main ou en machine, on vous dit tout sur l'entretien de la soie afin que vous puissiez préserver son aspect et ses qualités le plus longtemps possible.


Bien laver, sécher, et repasser la soie - méthode à la main ou en machine
Entretien de la soie

La soie est une fibre naturelle d’origine animale qui se caractérise par sa douceur bien entendu mais également par sa résistante, contrairement à ce que l’on pourrait penser.

Toutefois, à la différence des fibres synthétiques qui ne requièrent aucune attention particulière, les matières naturelles telles que la laine, le cachemire ou la soie demandent plus de précautions notamment pour le lavage.

En résumé : eau froide, lessive délicate et délicatesse sont préconisées pour préserver le plus longtemps possible toutes les qualités de ses matières que la nature nous offre.

Idéalement, nous vous recommandons le lavage à la main pour votre taie d’oreiller en soie, elle vous le rendra bien! La constitution de la soie à des ressemblances avec celle des cheveux : tous deux sont formés de protéines (séricine/fibroïne pour la soie et kératine pour les cheveux). Il n’est donc pas illogique que l’entretien et les produits de lavage destinés à la soie présentent des similitudes avec la routine capillaire. Que ce soit en lavage main ou en machine, utilisez une lessive spécialement conçue pour les linges délicats ou un savon doux au PH neutre.



Laver la soie à la main

Le temps nécessaire ?

Pas plus de 10 minutes, promis !

Et concrètement ?

Dans une bassine ou dans un évier propre, préalablement bloqué par le système de vidage, déposez la dose appropriée de lessive délicate puis remplissez d’eau à une température entre froide et tiède (20°C maximum).

Laissez la lessive se dissoudre/mousser avant d’y plonger votre taie d’oreiller.

Ne laissez pas tremper et commencez à masser doucement. Ne vous privez pas de ce plaisir du contact de vos mains avec la soie.

Rincez ensuite deux fois jusqu’à ce que l’eau devienne claire. Durant cette étape, vous pouvez ajouter quelques gouttes (pas plus!) de vinaigre blanc, ce qui aura pour effet d’enlever le savon, d’adoucir et de redonner de l’éclat à la soie.

Pour éliminer la masse d’eau, pré séchez en pressant délicatement votre taie d’oreiller en soie sans essorer ni tordre.

Déposez votre taie d’oreiller sur une serviette propre puis enroulez la pour que l’excès d’eau soit absorbé.

Enfin, laissez sécher sur une surface plate et à l’air libre en évitant les rayons directs du soleil.


Laver la soie en machine

L’option machine à laver est envisageable si vous disposez d’un cycle délicat avec température réglable entre froid et tiède (20°C maximum) et en respectant les préconisations ci-dessous :

- Choisissez un cycle sans essorage et sans séchage car cela risque de casser la fibre.

- Utilisez une lessive pour matières délicates

- N’ajoutez pas d’adoucissant, ce qui alourdirait et étoufferait la matière.

- Évitez de mélanger les couleurs.

- Mettez votre taie d’oreiller en soie retournée à l’envers et dans un filet.

Pour la partie séchage, suivez la même procédure qu’en lavage main :

Sortez votre taie d’oreiller dès la fin du cycle et pré séchez en pressant délicatement votre taie d’oreiller en soie sans essorer ni tordre. Ensuite, déposez votre taie d’oreiller sur une serviette propre puis enroulez la pour que l’excès d’eau soit absorbé. Enfin, laissez sécher sur une surface plate et à l’air libre en évitant les rayons directs du soleil


Repassage de la soie

L’idéal serait de repasser la soie lorsque la matière est légèrement humide. Rassurez-vous, l’idée n’est pas de surveiller le séchage de votre taie en soie, donc si ce n’est pas le cas, vous pouvez tout à fait utiliser un linge légèrement humide que vous poserez quelques secondes sur votre soie. En revanche, n’aspergez pas d’eau certaine partie car cela laisserait une auréole.

Réglez votre fer à basse température ou en mode soie si disponible. La soie présente des liaisons protéiques comme vos cheveux, qui ne sont pas du tout adaptées aux chaleurs directes trop élevées qui entraineraient une détérioration irréversible avec comme résultat des résidus noirs friables et une odeur particulière.

Commencez à repasser à l’envers, sans trop forcer sur les coutures puis terminez rapidement par l’endroit.