Taie d’oreiller soie ou satin, quelles différences?

Rassurez-vous, nous avons constaté une confusion générale entre soie et satin qui sont des termes bien souvent confondus. A tort, certains pensent que la soie et le satin désignent une seule et même chose. Et pour ne rien arranger, certains commerçants/marques (bien entendu, une minorité) peu scrupuleux(ses) maintiennent et profitent de cet amalgame pour vous vendre des matières synthétiques qui se font passer pour des matières naturelles comme la soie.


Armons-nous de quelques connaissances de base pour ne plus se faire duper et faire ses choix en total connaissance de cause. A nous la démarche de consommation responsable !





QU'EST CE QUE LA SOIE ?



La soie est une fibre protéique naturelle d’origine animale composée de divers acides aminés : alanine, sérine et glycine qui en font une fibre hydrophobe (comprenez qu’elle n’absorbe pas l’hydratation). Bien que de nombreux invertébrés produisent de la soie, seulement certaines espèces sont capables de tisser du fil pouvant être exploitable à la fabrication textile. Le fil de soie dit de culture par exemple, provient principalement du processus de dévidage du cocon de ver à soie, appelé également le Bombix Mori.

Cette espèce a été sélectionnée pour la qualité de sa fibre de soie : > Longue et continue, pouvant mesurer de 700 m à 1 500 m (vs 1 cm à 7 cm pour le coton dont les fibres nécessitent d’être regroupées pour en faire un même fil). > Allure lisse (vs plate/torsadée pour le coton)

> Thermorégulatrice : fraîche en été et chaude en hiver.





LE SATIN : UNE TECHNIQUE DE TISSAGE TOUT SIMPLEMENT


Le satin peut être 100% soie, 100% coton, 100% polyester ou encore mélangé et tire son appellation “satin” de sa douceur extrême. L’essentielle à retenir : le satin est un mode de tissage et non une matière !


Cela fait référence à la manière d’enchevêtrer les fils pour obtenir du tissu. Nous pouvons reconnaitre le tissage satin grâce à son aspect satiné sur l’endroit et mat sur l’envers.

Avec une armure satin, le fil de trame est beaucoup plus visible car il chevauche 4 fils de chaîne au minimum. Ce qui rend la matière beaucoup plus lisse, plate, lustré (l’illustration en bas ;). En contrepartie, le tissu est plus délicat du fait de son faible entrelacement de fils.


Bien que le tissage satin de soie soit sans aucun doute le plus haut de gamme, sachez qu’on trouve aussi du satin de coton ou encore du satin de polyester. Restez vigilant, si quelqu’un cherche à vous vendre par exemple une « taie d’oreiller en satin » sans précision sur la fibre employée. Creusez en demandant la composition « en satin de ? ».


A. Exemple d'un tissage satin


Description du tissage satin de soie pour une taie d'oreiller

Les taies d’oreiller en soie ont généralement une armure de satin. Cela se caractérise par un toucher extrêmement doux et un aspect soyeux et brillant qui occasionne moins de frictions avec l’épiderme et la fibre capillaire.



B. Exemple du tissage de toile


Explication de la méthode tissage toile

Nous avons ici une armure de toile qui rend le tissu plus solide mais aussi plus en relief. Dans le cas d'une taie d'oreiller, cela peut occasionner plus de frottement avec la peau surtout si l’espace entre les fils sont larges.




TAIE D’OREILLER EN SATIN DE SOIE :


Les caractéristiques de la fibre de soie alliées au mode de tissage satin en font une matière particulièrement adaptée pour les taies d’oreiller sur lesquels nous passons plus de 1/3 de notre vie. L’action mécanique de se tourner/retourner sur une taie d’oreiller classique peut absorber les soins voir irriter les peaux sensibles et réactives. La taie d’oreiller peut vite devenir un nid de bactéries, de sébum, de transpiration…

Ajouté à cela une peau qui se régénère moins bien avec l’âge, c’est souvent vers la trentaine qu’on commence à observer certains désagréments : traces, plis, rougeurs, déshydratation…

Une taie d’oreiller alliant le mode de tissage satin et les propriétés naturelles intrinsèque de la soie (hydrophobe et thermorégulateur) offre vraisemblablement une option de premier choix pour les femmes désirant prévenir les signes de l’âge. La taie d’oreiller en soie n’est pas un soin miracle et n’a pas pour vocation d’hydrater votre peau ou d’effacer vos rides. En revanche, une taie d’oreiller en soie offre les conditions optimales de régénération à la peau en agissant de manière complémentaire à vos soins de nuit.

C’est pour toutes ces raisons, qu’en cette période où de plus en plus de femmes s’orientent vers une beauté bienveillante/naturelle, les taies d’oreiller en satin de soie, traditionnellement employées en Asie, arrivent sur le devant de la scène, pour notre plus grand bonheur !